Le capitalisme tue, le néolibéralisme extermine

Sculpture, installation, 50 x 50 cm, 2008

« Voyant déferler les hordes de conquérants européens en quête frénétique d’or, source de violences et de meurtres, certains Peaux-Rouges croyaient véritablement que ce métal rendait fou, et se gardait bien d’y toucher (…). Oui, l’or a rendu l’humanité folle. Et c’est un crève-cœur que de constater le pouvoir subliminal de ce qui n’est après tout que du métal. »

Pierre Rabhi, « Vers la sobriété heureuse »

Expert en agroécologie et écrivain, français et algérien

Pin It on Pinterest

Share This